Comment parler des causes que je soutiens ?

Published Categorized as Causes No Comments on Comment parler des causes que je soutiens ?
Photo by Samuel Regan-Asante

Cela fait plusieurs années que je m’intéresse à de nombreuses causes comme l’accès libre aux savoirs, l’éducation vis-à-vis l’innovation technologique, la lutte contre la corruption, l’accès sans censure au réseau internet, le mouvement opensource et des licences libres, à des communautés technologiques comme phpBB ou plus récemment WordPress, etc…

Quelle organisation pour mes contributions ?

Rendre mes adhésions, donations et contributions publiques est une idée que je garde dans un coin de ma tête depuis quelque temps déjà. C’est en lisant les blogs de Philippe Scoffoni, Stanislas Lange [FR] [EN], Genma, Tim Ferris, ou encore certains automatticians comme Matt Miklic ou Mikael Korpela que j’ai petit à petit eu structuré mon objectif de parler publiquement des causes que je soutiens.

Partant du constat que je parle principalement de mes contributions professionnelles sur Twitter et Linkedin, je me suis récemment rendu compte que j’occultais mes autres contributions plus personnelles. Je me suis donc interrogé sur mes valeurs clés et la façon de rendre tout ceci public… ou non. Cela a pris un peu de temps et j’ai tâtonné avant de trouver de la cohérence dans les causes que je soutiens.

Je pars de l’idée que contribuer est une cause à défendre en tant que tel. Et qu’en en parlant, je pourrais donner envie à d’autres de faire de même.

En effet, cela ne va pas de soi de dédier une partie de son temps et/ou de son argent à une cause commune. La perspective est différente si l’on compare cela à d’autres actions du quotidien : en contribuant, on accepte de dédier nos ressources à un projet pour en faire profiter un groupe plus important. Sans forcément en retirer quelque chose directement.

Côté financier, le total de mes différentes contributions et adhésions représente une somme annuelle comprise entre 1 et 2% de mon salaire annuel net. C’est l’objectif que je me suis fixé.

Côté volontariat, le temps que je dédie à des projets varie selon les périodes. Cela varie également en fonction du type d’engagements. Depuis 2021, je dédie par exemple plusieurs heures par semaines à mes engagements dans la communauté WordPress.

Au fil du temps, j’ai découvert qu’il était important de bien quantifier et prioriser mes engagements. Je me suis vite aperçu que plus on contribue, plus on veut s’investir. Finalement, le risque, c’est de s’éparpiller et de n’être investi dans rien de très concret. C’est pour ça que je me suis fixé un objectif financier. Côté temps passé, il est également essentiel de se fixer quelques limites. Même si j’aurais clairement des progrès à faire de ce côté-là! 😉

Mes contributions professionnelles

Du côté professionnel, mon employeur s’investit dans le mouvement 5 for the future qui s’inspire des réflexions analogues de Dries Buytaert (créateur de Drupal) et de Matt Mullenweg (créateur de WordPress). Nous sommes ainsi encouragés à contribuer sur notre temps de travail, afin de rendre à la communauté une partie de ce qu’elle nous apporte.

Cela me parait plutôt logique de m’investir pour ne pas uniquement “profiter” des biens communs, mais également d’y contribuer de façon plus directe.

La liste de mes contributions professionnelles actuelles est la suivante :

Organisateur du WordCamp Europe 2022 : je suis team lead de l’équipe Sales & Sponsors. En bref, notre équipe a pour mission de trouver l’ensemble des sponsors de l’édition 2022, sécuriser le budget des sponsorings et gérer l’organisation de la zone d’exposition où les stands des sponsors seront situés etc…

WordPress Francophone : adhérent depuis quelques années, j’ai franchi le pas en 2021 du volontariat lorsque j’ai été élu membre du Conseil d’Administration et secrétaire de l’association. Les objectifs de WPFR est de soutenir plusieurs projets important du CMS : tout d’abord la traduction de WordPress en français, promouvoir WordPress sur le marché francophone, apporter de l’aide aux utilisateurs en maintenant le forum officiel d’entraide sur https://wpfr.net/support/, soutenir les initiatives de la communauté et les évènements (WordCamp et meetups) en proposant des assurances, du financement ou du matériel, etc…

Dons/dépenses solidaires

Il est complexe de dissocier contribution professionnelle et engagement personnel. J’ai la chance d’avoir un employeur engagé qui m’aide à aménager une partie de mon temps de travail pour contribuer. J’ai d’ailleurs le sentiment d’être soutenu et encouragé dans cette voie ce qui est très appréciable !

On peut séparer mes dons à la WordPress Foundation, à Big Orange Hearth et mon adhésion à l’association WPFR qui sont réalisés à titre personnel, de mon temps de volontariat en tant qu’orga du WCEU 2022 qui est en partie réalisé sur mon temps de travail.

Les causes que je soutiens à titre personnel

Au-delà de mes contributions professionnelles, je soutiens également plusieurs causes plus personnelles.

Mes adhésions annuelles et permanentes :

  • April : cela me tient à cœur d’être adhérent de cette vénérable association de défense du logiciel libre. Véronique Bonnet, présidente de l’association, explique parfaitement à quoi sert une “simple” adhésion :

Adhérer à l’April ne vous engage pas à être actif dans l’association. Mais forte de milliers de membres, l’April obtiendra plus facilement l’audience des élus, du gouvernement et des décideurs sociaux et économiques. Grâce à vos cotisations et à vos dons, elle pourra financer ses permanents et embaucher les personnes qu’exigent ses actions et les dossiers de plus en plus complexes qu’elle traite“.

  • Anticor : ceux qui me connaissent, savent à quel point les valeurs d’éthiques et d’exemplarité en politique sont des valeurs importantes à mes yeux. Au-delà de l’engagement remarquable de cette association pour défendre les intérêts des concitoyens français, c’est également l’histoire des combats de l’association depuis sa création que je soutiens pleinement.
  • Association Wikimédia France : au départ simple donateur lors des appels de la Wikimedia Foundation, je me suis depuis intéressé à l’association Wikimedia France (qui est le chapitre français de la fondation internationale). Je me suis dit que ce serait plus utile d’adhérer directement à l’association française pour connaitre les initiatives locales.
  • The Internet Archive : si vous ne connaissez par leur fantastique travail, voyez-les comme une énorme bibliothèque en ligne dont la mission est principalement d’archiver les contenus digitaux (des vidéos, des fichiers audios, des logiciels, des photos, mais également des sites internet et des livres). Leur outil le plus connu est surement la Wayback Machine, qui permet d’accéder à une sauvegarde d’un site internet tel qu’il existait dans le passé.
  • Amnesty International : je ne pense pas que ce soit nécessaire de présenter cette ONG qui défend le respect des droits humains pour tous. Ils produisent un boulot remarquable d’enquête de terrain, de recherche et de recueil de preuves, d’alerte de l’opinion public, etc…

Projets soutenus dans le passé ou adhésions non renouvelées :

  • Association Web4all (disparue) : c’était un hébergeur associatif dont j’étais adhérent (et client) pendant plusieurs années.
  • Association Les Simones : https://www.envansimones.fr/
  • Greenpeace, Aides, Internet Society France

Si vous avez de quoi donner, l’une de ces organisations aura surement besoin de votre aide. Rappelez-vous que votre cotisation est au moins aussi importante que votre adhésion, dans les deux cas, vous soutenez l’indépendance des associations que vous soutenez et vous agissez en participant à leur pérennité !

Published
Categorized as Causes

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *