Retreat septembre 2021 : l’équipe Whodunit à la découverte de Nantes 🏗

Publié le Catégorisé comme Retours d'expérience, Vie en agence web, WordPress Aucun commentaire sur Retreat septembre 2021 : l’équipe Whodunit à la découverte de Nantes 🏗
Photo de l'agence par Eddy -

La semaine dernière, toute l’agence s’est réunie à Nantes pour 3 jours de séminaires. C’était l’occasion de tous se voir après les congés estivaux des uns et des autres et de créer de la cohésion au sein d’une équipe suite aux différents recrutements récents !

Mercredi : arrivée à Nantes et visite du centre-ville.

9h : départ pour Nantes

La retreat commence par mon trajet de Charente-Maritime jusqu’à Nantes. Environ 2h30 de route, que j’ai préféré faire en voiture pour éviter l’affreuse ligne de train Bordeaux-Nantes. Le trajet débuta dans une purée de pois à couper au couteau avant que le temps se dégage en rejoignant la D9 après La Rochelle.

Photo du brouillard sur une 2*2 voies prise par le conducteur de la voiture.
Le brouillard sur la 4 voies Rochefort-La Rochelle (on ne se rend pas bien compte sur la photo).

Rien à signaler concernant le trajet jusqu’à subir une petite averse à l’arrivée à Nantes : petit rappel que le temps de l’ouest de la France peut rapidement changer et parfois être capricieux. 🌦

12h : arrivée à Nantes et déjeuner

Au final, je suis arrivé sans encombre un peu avant midi devant l’hôtel idéalement situé à quelques pas du château des ducs de Bretagne et qui nous servira de base de départ pour explorer la ville pendant notre séjour.

Une première partie de l’équipe composée des groupes en provenance de Lyon (Emilie, Marine, Marianna, Virginie N, Magali), de Nice (Jérémy et Vincent), de Marseille (Bastien) et de Bordeaux (Nandor) s’est rejointe à l’hôtel à peu près en même temps. Sans oublier Eddy et Simon, nos hôtes Nantais, qui guidaient ce joyeux groupe ! Le reste de l’équipe nous a rejoints au fil de la journée.

Une fois les bagages déposés dans nos chambres, nous sommes allés déjeuner au Lieu Unique après avoir récupéré Samy. Le Lieu Unique est idéalement situé le long de l’Erdre à quelques pas de sa confluence avec la Loire (dans le bras de la Madeleine) et occupe une partie de l’ancienne usine/biscuiterie Lefèvre-Utile (dit LU) que l’on connaît tous pour les fameux Petits Beurre ! 🤤

On a profité pour s’y détendre, profiter d’un bon repas, discuter de nos trajets et lancer quelques parties rapides de jeux de société. Virginie G nous y a rejoints en fin de repas.

Début d’après-midi : visite libre du centre-ville.

Après le déjeuner, on a profité de la proximité de la vieille ville pour faire une boucle place Bouffay, place Royale, place Graslin avant de passer par la tour de Bretagne, la mairie (où Guillaume nous a rejoints) et la cathédrale avant d’arriver au château des Ducs de Bretagne. Nous avons visité la cour intérieure et avons réalisé le tour des remparts qui permet de profiter de sacrés points de vue sur la ville.

C’était une super marche qui a permis de nous dégourdir les jambes, discuter et prendre quelques clichés. Pour ma part, ma déception fut grande face à la fermeture du toboggan qui descend des remparts (🥺), mais les grands enfants du groupe se sont consolés devant la boutique de jeux de construction la Brick (lego, playmobil, etc…). Ouf.

PS : si comme moi vous êtes atteints d’une passion aigüe pour les plans de château, il en existe un très clair pour le château des ducs de Bretagne sur wikimedia.

17h30 : passage par les machines de l’île.

Après un petit saut à l’hôtel pour retrouver une partie du groupe qui était resté traiter quelques tickets (et oui les urgences n’attendent pas), nous sommes tous repartis en direction de l’esplanade des traceurs de coque en empruntant le pont Anne de Bretagne avant de rallier le hangar du Grand Éléphant !

18h : apéro au Levrette Café.

Nous nous sommes ensuite dirigés vers les bords de la Loire pour embarquer sur une péniche hébergeant le Levrette Café où nous avons pu épancher notre soif de blagues douteuses. Après avoir passé l’après-midi à crapahuter dans la ville sous le soleil, nous avons tous pu profiter du lieu et de la vue sur le fleuve ! Au menu, jeux de société et découvertes entre nouveaux et anciens de l’agence qui se voyaient pour la première fois IRL.

Le tout en profitant de la large gamme de bière et de cocktails dans un lieu vraiment sympa !

20h30 : dîner à la Cantine du Curé.

Et pour terminer la journée, quoi de mieux qu’une bonne crêperie ? 🥞 On y a retrouvé le reste de l’équipe : Timothée, JB, Rachel, Ryad et Maxime.

Nous y avons passé un bon moment et nous avons surtout réalisé à quel point l’agence, désormais composée d’une vingtaine de personnes, prenait beaucoup plus de place…

Nous nous ensuite séparés, les plus motivés sont partis prendre un dernier verre alors que les autres sont rentrés se reposer de leur journée de transport et de marche.

Comme le dit très bien Jean-Baptiste, l’effectif de l’agence a doublé depuis 2019.

Jeudi : « State of the Who », diététique et cohésion d’équipes

Matinée « state of the Who »

Après le petit déjeuner à l’hôtel, notre matinée était dédiée aux interventions des différents leads des équipes :

  • Emilie pour un point général « State of the Who » [1]Ce nom fait référence à la célèbre conférence annuelle « State of the Word » de Matt Mullenweg qui sert de bilan et de projection à propos de WordPress. On me dit qu’il existait un … Continuer la lecture. sur la croissance de l’agence et l’évolution de l’organigramme,
  • Nandor pour un rappel des objectifs commerciaux de l’année et la situation ainsi qu’un sur la relation client à l’agence,
  • Rachel a ensuite pris la parole pour parler des enjeux qui concernent la production des projets, l’organisation des teams (chef de projet, custom dev, theme dev, etc…),
  • JB pour rappeler les objectifs techniques de l’année, le focus pour le dernier trimestre, les chantiers à venir et la contribution à WordPress,
  • et enfin Marianna pour la partie TMA : les objectifs pour continuer à faire croître le nombre de clients tout en assurant le même niveau de qualité.

Une matinée productive qui nous a permis de nous rappeler les objectifs annuels. Ayant rejoint l’agence en cours d’année, cela m’a permis de me mettre à jour et de réfléchir à la façon d’agir positivement pour aller dans le sens de l’agence.

Pause déjeuner aux 3 brasseurs

Sur l’échelle de la bonne bouffe, on était plus sur un pétage de bide en règle. Au menu (me concernant), un WelschBurger. Et la réponse est oui : c’est bien ce à quoi vous pensez. On n’a pas tous fait dans le repas diététique dans ce resto.

Après-midi : échanges ouverts afin de faire remonter les idées de l’équipe

L’idée était de recueillir des retours directs au sein des différentes équipes à propos de sujets transverses. C’était très stimulant et c’était intéressant de voir que tout le monde a participé avec de très bonnes idées venant de métiers différents.

C’était plutôt malin de planifier les discours des leads le matin et demander de participer l’après-midi vu les repas copieux, l’inverse aurait été compliqué à tenir ! 😉

17h : photos d’équipes

Après une matinée dédiée aux interventions des teams leads et aux interactions du début d’après-midi, nous avons profité du beau soleil nantais pour poser par équipe devant l’imposante tour du fer à cheval.

Promenade et bateau

Une fois les photos d’équipe terminées, nous sommes repassés aux machines de l’île pour que tous ceux qui n’étaient pas présents la veille puissent observer le Grand Éléphant, puis nous nous sommes dirigés vers le hangar à bananes pour prendre la nouvelle ligne du Navibus N2, jusqu’au quartier en pleine évolution du bas Chantenay.

La traversée était courte mais très agréable, on a profité des derniers rayons de soleils de la journée et de la belle vue sur le quartier de Trentemoult. Simon n’a pas été avare en explications et nous a conté l’histoire de cet ancien village de pêcheurs et de ses maisons colorées.

Apéro + lasergame

Une fois débarqués, nous avons été plusieurs à être émerveillés par le magnifique bâtiment de la Little Atlantique Brewery récemment rénové et du charme industriel de la grue noire (l’ambiance steampunk de l’endroit plairait sûrement à Benjamin Lupu).

Ce qui tombe très bien car c’était la destination choisie pour prendre l’apéro tous ensemble.

Une douzaine de courageux sont alors partis faire 2 parties endiablées de lasergame (d’aucuns diront que l’équipe bleue aurait dû gagner les deux manches s’il n’y avait pas eu un attentat d’Eddy sur Samy et le sabotage du matériel de JB, bref passons).

Me concernant, je m’en suis sorti avec 2x la 4e place. Pas si mal et j’ai surtout résisté à des combats au corps à corps avec Timothée et Ryad. #LaBagarre

Une fois les parties terminées, nous avons rejoint le reste du groupe occupé à picoler sans nous jouer à des jeux de société.

Dîner + soirée de cohésion

Pour conclure la soirée, nous avons dîné au restaurant Chez Hugo que nous avions pour nous seuls. Une super ambiance, un patron et une équipe aux petits oignons [2]Pour mémoire, c’est la première fois que je vois un chef venir en salle demander à une cliente ce qu’elle souhaite dans son plat vegan ! 10/10 rien que pour ça… 👏 et une bonne humeur générale.

La soirée ne pouvait se finir sans un QUIIIIIIIIIZ ! Animé par Simon, décidément très en forme pour nous divertir pendant ce séjour nantais !

Quelqu’un (dont nous tairons le nom) se laissa corrompre et commanda un excellent rhum Insider pas piqué des hannetons, qui nous teint éveillé tout au long du passionnant jeu (mais qui n’aida sûrement pas à nous discipliner).

La course aux points fut rude, mais il faut bien avouer que l’équipe Captain America remporta la partie devant les Insiders et les Troubadours. On saluera la maîtrise impeccable de l’équipe gagnante lors de la manche finale. Chapeau.

Vendredi : matinée détente et départ de Nantes

Matinée balade au jardin des plantes

Pour conclure la retreat tous ensemble avant le départ de la majorité de l’équipe qui prennait des trains vers midi, nous nous sommes rendus au jardin des plantes de Nantes qui est situé juste en face de la gare. J’en profite pour souligner que c’est l’une des rares villes que je connaisse qui dispose d’un quartier agréable autour de sa gare principale.

Au planning de cette matinée : balade, photographies des Filili Viridi de Jean Julien à travers le parc, geocaching, café et jus d’abricot en terrasse, coup d’oeil aux tickets reçus pendant la retreat en préparation de la semaine suivante, etc…

12h : départ de la majorité de l’équipe

Peu avant midi, nous avons quitté le jardin des plantes avec regrets, direction la gare à quelques minutes à pied pour dire au revoir à la majorité de l’équipe.

Toute l’équipe ? Non, un groupe d’irréductibles Whos ont prolongé l’expérience quelques heures de plus.

Valise rouge à roulette de JB avec des autocollants de plusieurs meetups et WordCamps.

Balade le long de l’Erdre et sur l’île de Versailles

C’est donc en la compagnie de Jérémy et Vincent que nous sommes donc repartis vers les bords de l’Erdre. Notre petit groupe était guidé par Simon très à l’aise à l’idée de faire visiter sa ville ! 👌

Nous sommes passés devant la colonne Louis XVI, avant de nous rendre vers l’île de Versailles pour profiter de la zenitude du jardin japonais [3]J’ai d’ailleurs découvert lors de la rédaction de cet article que le Château des ducs de Bretagne est jumelé avec le Château d’Osaka, Nantes semble avoir de forts liens avec le … Continuer la lecture., avant de longer l’Erdre jusqu’au monument aux 50-Otages.

13h : déjeuner chez Pépé Guinguette

Quand on me parle de restaurants sur des péniches, je pense toujours à Paris. Si vous êtes comme moi, vous saurez désormais que Nantes abrite un nombre important d’établissements sur les rives de la Loire et de l’Erdre.

Je vous conseille de vous arrêter pour déjeuner sur la chouette péniche « Bretagne » qu’occupe Pépé Guinguette. Prévoyez d’arriver tôt pour pouvoir prendre place à bord plutôt que sur les quelques tables sur la rive ferme (qui sont juste à côté d’un arrêt de tramway assez fréquenté, donc pas top pour être tranquille).

Sur la péniche par contre, rien à redire. Service sympa qui laisse prendre son temps, bonne cuisine qui reste légère pour un tarif qui n’est pas exagéré. Un midi ensoleillé c’est parfait surtout en de si bonne compagnie !

Départ de Nantes

Suite à ce déjeuner ensoleillé, nous sommes repartis en direction de la gare. Simon a raccompagné Jérémy et Vincent à la navette de l’aéroport afin qu’ils puissent rentrer à Nice et j’ai récupéré ma voiture pour quitter Nantes et rentrer en Charente-Maritime.

Résumé : vivement que l’on remette ça !

Pour ma première retreat avec Whodunit, j’ai vraiment passé un excellent moment ! J’ai vécu un beau moment de partage et j’ai vraiment apprécié la belle énergie positive qui se dégage du groupe, ça fait du bien !

Un grand bravo aux orgas qui ont fait beaucoup d’efforts pour que l’on n’ait à s’occuper de rien pendant 3 journées. Mine de rien réserver un hôtel, des lieux et des activités pour 20 personnes ça ne doit pas être une mince affaire.

Ce n’était pas ma première expérience d’une sortie incentive (ma précédente agence nous gâtait également), mais c’est la première fois que je passe plusieurs jours en séminaire avec un moment dédié au travail de restitution en équipe et je n’ai qu’une envie : remettre ça ! 👌

En attendant la prochaine fois, j’espère que nous allons pouvoir rapidement nous revoir si les WordCamps peuvent de nouveau être organisés en présentiel à partir de 2022.

Depuis mon arrivée chez Whodunit en Juillet, je suis toujours très positivement surpris par l’onde positive que je perçois au sein de l’équipe. Tout n’est pas toujours facile, mais personne n’est laissé seul sur le bord de la route. C’est ce qui fait les grands collectifs : la confiance et l’empathie. Le tout sans oublier une bonne dose d’espièglerie !

Notes de bas de page :

Notes de bas de page :
1 Ce nom fait référence à la célèbre conférence annuelle « State of the Word » de Matt Mullenweg qui sert de bilan et de projection à propos de WordPress. On me dit qu’il existait un « State of the Woo » pour WooCommerce, mais ils ont sûrement décidé d’arrêter face à l’influence de Whodunit ! 😝
2 Pour mémoire, c’est la première fois que je vois un chef venir en salle demander à une cliente ce qu’elle souhaite dans son plat vegan ! 10/10 rien que pour ça… 👏
3 J’ai d’ailleurs découvert lors de la rédaction de cet article que le Château des ducs de Bretagne est jumelé avec le Château d’Osaka, Nantes semble avoir de forts liens avec le Japon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :